Aquaponie

Comprendre l’aquaponie

Qu’est-ce que l’aquaponie ?

L’aquaponie est l’association symbiotique entre l’aquaculture (élevage d’animaux en milieu aquatique) et l’hydroponie (culture hors-sol dans un substrat) formant un écosystème en circuit fermé.

L’aquaponie permet donc de cultiver des plantes tout en élevant des poissons, des amphibiens ( anciennement “batraciens” ), ou même des crustacés. Il s’agit donc d’une “polyculture élevage” en milieu aquatique.

Aquaponie = Aquaculture + Hydroponie

Un peu d’histoire

L’aquaponie ne date pas d’hier; les aztèques cultivaient déjà sur des chinampas, îlots artificiels exploitant les mêmes principes. Les rizières sont un autre exemple. Certains disent que l’aquaponie était même utilisée dans les jardins suspendus de Babylone, une des sept merveilles du monde antique.

Un trio gagnant !

Dans un bac vivent des poissons que l’on nourrit. L’eau de ces poissons circule entre les racines des plantes qui trouvent grâce aux déchets des poissons transformés par des bactéries tous les apports nécessaires à leur bon développement hormis la lumière.

Comment est-ce possible ? Grâce au cycle de l’azote !

Dans un bac, vivent des poissons qui produisent des déchets riches en ammoniac. Dans le biomédia du système, des bactéries transforment l’ammoniac en nitrites. Dans cette même eau, d’autres bactéries transforment les nitrites en nitrates. Pour leur croissance, les plantes utilisent ces nitrates. Ce cycle est appelé la nitrification. C’est par ce même processus que sont produits les nitrates dans l’environnement. L’eau est ainsi nettoyée et peut alors retourner vers les poissons.

Cycle de l'azote nitrification

Pourquoi choisir l’aquaponie ?

  • L’aquaponie permet de cultiver tout en économisant l’eau. Le fait que le système fonctionne en circuit fermé le rend très économe en eau. La culture aquaponique permet d’économiser 90% d’eau par rapport à l’agriculture en pleine terre.
  • Cette culture est écologique! Le principe même de l’aquaponie est écologique du fait de son écosystème en circuit fermé. Les pesticides et produits chimiques sont rigoureusement exclus car ils risqueraient de nuire aux poissons. De même, les antibiotiques sont proscrits pour les poissons car ils risqueraient de nuire aux plantes.
  • Avec ce système, il est possible de cultiver dans un espace réduit et donc de cultiver en ville et de créer des fermes urbaines. De plus, les aliments sont ainsi produits plus près de leurs consommateurs, ce qui implique des produits plus frais avec une moindre emprunte carbone.
  • En pisciculture, pour produire un kilo de poisson, on consomme environ 100m3 d’eau, alors qu’en aquaponie on en utilise que 7m3.

Les applications courantes de l’aquaponie

L’aquaponie est de plus en plus utilisée dans le monde et plus particulièrement en Asie, en  Australie, et aux États-Unis.

Elle est utilisée à la fois dans des fermes et chez des particuliers. De plus en plus de particuliers qui souhaitent consommer des produits de qualité, ou tendre vers l’autonomie alimentaire ont choisi cette technique de culture. Des systèmes plus réduits sont basés sur un simple aquarium. De nombreuses fermes voient le jour, comme par exemple près de Chicago aux États-Unis où une ferme exploitant 9 000m2 de surface produit 50 tonnes de légumes par an soit 20 à 40 fois plus que l’agriculture traditionnelle sur la même surface.

Matériel pour l’aquaponie

Système aquaponique complet
Pour cultiver en aquaponie il faut:

Share Button